Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

8 articles avec cuisine de ch'nord

Poélée de pommes à la flamande...

Publié le par La cuisine pour nos têtes blondes

La recette que je vous propose aujourd'hui est un basique de mes recettes d'hiver. Je ne sais même pas pourquoi je ne vous en ai pas encore parlé. Pourtant cette recette est simple et gourmande...Une belle façon de confectionner pour toute la famille un petit dessert  savoureux et équilibre

 

 

DSC01847.JPG

 

Ingrédients pour 4 personnes :

 

4 pommes (qui tiennent bien à la cuisson, pour moi ce sont de petites pommes vertes )

20 g de beurre

1 c à soupe de vergeoise brune

2 yaourts brassés nature

4 spéculoos

 

 

Pelez les pommes et coupez les en lammelles. Faites fondre le beurre dans une poêle. Ajoutez les lamelles de pommes et la vergeoise. Faites les caraméliser à feu vif puis baissez le feu et laissez cuire à feu doux pendant 15 mn. Quand les pommes sont devenus fondantes, les disposer dans des coupelles. Versez 2 cuillère à soupe de yaourt. Ajoutez un spéculoos réduit en miettes. Il n'y a plus qu'à déguster !

 

Si vous avez aimé cette recette, découvrez d'autres recettes du nord dans mon livre "il n'y a pas que les moules frites dans le nord"

Publié dans Cuisine de ch'nord

Partager cet article

Repost 0

Ch'ti burger

Publié le par La cuisine pour nos têtes blondes

Voilà quelques semaines que les enfants me réclament des hamburgers. Jusque là je n'avais pas eu le temps d'accéder à leur demande. Devant leur insistance, ce we, je m'y suis mise.

 

Qui dit hamburger, dit forcément hamburger maison, avec du pain maison. Il était hors de question que j'achète des pains industriels à la composition incertaine.

Pour la garniture, des bons steaks hachés du boucher...et comme nous sommes en hiver et que les salades se font rares, j'ai opté pour des endives à la place de la salade verte traditionnelle. A ce stade de mes réflexions, je me suis dit : "quitte à mettre des endives autant aller jusqu'au bout de la démarche et partir sur une garniture aux saveurs du nord...". j'ai donc ajouté des oignons cuits, de la moutarde douce aux arômates et bien sût, du maroilles...

 

En garnissant les hamburgers j'ai été prise d'un affreux doute. les enfants vont-ils adhérer au concept du hamburger revisité à la mode ch'ti ?  Et bien ce fut un franc succès. les enfants ont adoré le pain maison, et l'association du steak et du maroilles. Je pense que je vais être obligée d'en refaire d'ici quelques semaines...

 

 

  DSC01812.JPG

 

ingrédients pour 4 gros pains à hamburger

 

500 g de farine (T55 si possible)

1 sachet de levure de boulangerie déshydratée

10 g de sucre

80 g de beurre coupé en dés

320 g de lait tiède (35°C)

1 jaune d'oeuf

graines de sésame

 

 

1 Dans le bol du mixeur , versez la farine, la levure et le sucre. Mixez quelques secondes. Ajoutez le lait tiède puis mixez jusqu'à ce que le mélange soit homogène.

2 Pétrissez la pâte pendant  au moins 3 minutes à vitesse . Ajoutez le beurre puis pétrissez à nouveau  pendant 8 minutes, jusqu'à ce que la pâte soit bien lisse. Laissez reposer à température ambiante dans le saladier recouvert d'un torchon pendant 45 minutes (comme je dispose d'un tiroir chauffant , je l'ai mis 40 mn dans le tiroir chauffant réglé au minimum)

3 Sur un plan de travail fariné, aplatissez la pâte avec la paume de la main, puis divisez-la en 6 morceaux d'environ 150 g. Boulez-les pour leur donner une forme arrondie. Couvrez avec un torchon et laissez reposer 40 minutes à température ambiante.

4 Préchauffez le four à 210°C (thermostat 7). Dorez les burgers avec le jaune d'oeuf, puis parsemez les graines de sésame. Baissez la température du four à 200°c puis faites cuire 15 minutes.

 

ingrédients pour la garniture de 4  hamburgers : 

 

4 steaks hachés

2 oignons

1 cc d'huile d'olive

4 cc à café de moutarde

250g de maroiles

4 cc de crème fraîche

2 petites endives

 

Pendant que les pains cuisent.

Epluchez les oignons, coupez les en fines lamelles et mettez les à dorer dans une poele avec 1 cc d'huile d'olive.

Lorsque les oignons sont cuits, les réserver et mettre les steak à cuire dans la poele.

Pendant ce temps, lavez et émincez finement les endives. Découpez le maroilles en fines tranchettes

 

Lorsque les pains sont cuits. Ouvrir en 2 les burgers. Tartinez la base avec 1 cc de moutarde. Disposez les oignons puis le steak. Recouvrir de 2 tranches de maroilles et déposer une cc de crème au dessus du fromage.

Disposez les bases garnies et les couvercles (croûtes vers le bas) sur une plaque à four. Passez 10 mn sous le grill pour que le fromage fonde et que les chapeaux deviennent légèrement croustillants.

 

Sortez les burger du four. Donnez un tour de moulin de poivre. Disposez un peu d'endives émincées. Repositionnez les couvercles.

 

Il n'y a plus que se régaler !

 

Si vous avez aimé cette recette, découvrez d'autres recettes du nord dans mon livre "il n'y a pas que les moules frites dans le nord"

 

 

Publié dans Cuisine de ch'nord

Partager cet article

Repost 0

Yaourts gourmands aux speculoos avec les ferments lactiques ALSA

Publié le par La cuisine pour nos têtes blondes

 

Article sponsorisé

 

Depuis quelques temps, je confectionne moi même mes yaourts dans ma yaourtière. Jusqu'à maintenant j'utilisais toujours comme base un yaourt bio du commerce ou un de mes anciens yaourts car le prix des ferments lactiques bio me paraissait exhorbitant.

Quand on m'a proposé de tester les ferments lactiques Alsa, j'ai d'abord été dubitative. Je confectionne mes yaourts pour manger du bio, je n'allais quand même pas acheter des ferments industriels non bio.

Après réflexion, je me suis demandée quelle différence pouvait bien exister entre des ferments bio et des non bio...n'en ayant trouvé aucune, je me suis lancée dans le test. Et bien, je n'ai pas été déçue!

Le ferment lactique Alsa est vraiment simple d'utilisation. Il donne un yaourt à la fois ferme et crémeux, même avec du lait ½ écrémé ! Plus de problème de repiquage des yaourts, plus besoin d'acheter de yaourts industriels (même bio).

C'est aussi beaucoup plus pratiques de stocker les ferments car la date de péremption étant très éloignée (février 2011 pour les miens) on peut toujours en avoir un dans son placard !

Sans compter l'aspect économique des choses : à 2,75€ les 4 paquets de ferments lactiques, soit pour moi les 28 pots de yaourt ça reste très rentable de faire tourner la yaourtière ! Surtout lorsqu'en plus on ajoute au lait quelques cuillères de pâtes de spéculoos...On obtient alors un yaourt très très gourmand à un prix imbattable !

Trouvez d'autres idées recettes sur :ok ce bon, papilles et pupilles, mes petits bonheurs, Audrey cuisine, recettes de nath, merci pour le chocolat, chef nini et tenter de gagner des paquets de « Mon yaourt maison Alsa»

Yaourts-speculoos.JPG

 

Ingrédients:

  1. 1L de lait ½ écrémé

  2. 4 c à soupe de pâte de speculoos

  3. 1 sachet de ferments lactiques Alsa

Préparation:

  1. Dans une casserole faire fondre la pâte de speculoos à feu doux et incorporer le lait très progressivement. Lorsque la pâte de speculoos et délayer dans le lait, ajouter hors du feu le sachet de ferments lactiques en fouettant énergiquement.

  2. Verser la préparation dans un récipient avec un bec verseur et remplir 7 à 8 pots de yaourt en fonction de leur taille. Placez les dans la yaourtière et laissez la fonctionner pendant 10h. Lorsque le temps de pause dans la yaourtière est terminé, réfrigérez les yaourts pendant au moins 12h. Ils peuvent alors être consommés. Ils se conservent très bien au réfrigérateur pendant une semaine (Si vous parvenez à ne pas les manger avant ! ) 

 

Publié dans Cuisine de ch'nord

Partager cet article

Repost 0

La bonne gastronomie flamande : waterzoï de poulet

Publié le par La cuisine pour nos têtes blondes

Avec cet hiver rigoureux et qui n'en finit pas, je redécouvre avec bonheur les bons petits plats bien réconfortants de la cuisine flamande. Comme par exemple, le waterzoï.

Quand je veux cuisiner un plat régional, j'ai une référence Ghislaine Arabian. Originaire de Lille, dans son restaurant parisien, elle fait découvrir la gastronomie flamande.

Quand je prépare un waterzoï je m'inspîre donc de sa recette : des légumes cuits à la vapeur pour garder toutes leurs saveurs (et leur vitamines), le poulet doré au four au croquant incomparable, le tout arrosé d'un bouillon lié et additionné de crème pour les saveurs. Bref un régal !

waterzoï de volaille


Ingrédients pour 4 personnes

1 poulet de 2kg
1 petite tête de céleri
1 grosse carotte
1 poireau
1 navet
25cl de fond de volaille
1 branche de thym
1 feuille de laurier
1 c à soupe d'arrow root (ça c'est moi qui l'ai rajouté)
10 cl de crème fleurette

préparation

Préchauffer le four à 240°. Mettre les cuisses à rôtir pendant 20mn
Saler et poivrer les blancs, mettez les à four chaud pendant 5 mn puis baissez le thermostat et laissez cuire pendant 10mn supplémentaires
Réservez le poulet.

Ajoutez au fond de volaille le thym et le laurier et le faire réduire d'un tiers. Délayez l'arrow root avec 1 cuillère à soupe d'eau froide puis ajoutez le au bouillon de volaille. Versez la crème et faire à nouveau réduire d'un tiers. Retitrer le thym et le laurier et réservez la sauce.

Taillez en julienne pas trop petite les légumes. Disposez dans un panier vapeur et les cuire pendant 10 mn. Ajoutez un second panier avec le poulet et réchauffer le à la vapeur pendant 5mn en dessous des légumes.

Dresser dans votre plat de service ou à l'assiette en commençant par le poulet puis les légumes. Nappez de sauce.

Ce plat se déguste accompagné de simples pomme vapeur ou de riz blanc.

icoimprim.jpg
  Pour imprimer la recette du waterzoi de poulet clqiuez ici


 Si vous avez aimé cette recette vous aimerez aussi

CARBONADE-FLAMANDE.jpg

 La carbonade flamande


Un p'tit plat d'min coin...Les croquettes aux crevettes...

Les croquettes de crevettes



Publié dans Cuisine de ch'nord

Partager cet article

Repost 0

rhubarbe aérienne en verrines

Publié le par La cuisine pour nos têtes blondes

Il y a 10 jours, mon amie Karine est venue passer le we à la maison avec sa petite famille. Elle est arrivée les bras chargés de victuailles en provenance de son jardin.  Pommes à cuire, prunes, noisettes et...de la rhubarbe ! Et oui...car la rhubarbe j'adore ça, moi...je ne comprends pas pourquoi d'ailleurs, il n'y a toujours pas de pied dans mon jardin (Il faudra que je remédie très vite à ce problème). 

La rhubarbe est une découverte relativement récente pour moi, car j'ai appris à apprécier ce fruit lorsque j'ai connu Mon mari grâce aux délicieuses tartes que confectionnait sa maman. Du coup dans mon esprit, qui dit rhubarbe, dit préparation en tarte.

Oui mais voilà, ce we, réunion de mon AMAP oblige, je n'avais pas le temps de préparer une tarte. En même temps, la rhubarbe me faisait de l'oeil et j'avais vraiment très envie d'en cuisiner pour le desser !

Me voilà donc contrainte d'improvisée.
J'ai commencé par préparer une compote dans l'intention de la dresser dans des verrines avec des spéculoos (je ne suis pas nordiste pour rien !) et un peu de crème. Mais même après passage au mixer, la texture ne me plaisait pas.
J'ai donc ajouté quelques pincées du magique agar-agar...et hop....un petit passage dans mon siphon...pour un résultat aérien: un espuma de rhubarbe tout léger. La texture de la mousse se marie particulièrement bien à l'acidité de la rhubarbe. 

Le mélange des saveurs est tout simplement délicieux. Un petit dessert bien sympathique, très fin et très vite fait pour accompagner les repas du printemps ou de l'automne.



Ingrédients pour 4 grandes verrines

4 tiges de rhubarbe
4 c à soupe de sucre roux
1 c à café d'agar agar
8 speculoos
4 c à soupe de crème fraiche épaisse

Laver la rhubarbe et la détailler en tronçon. Mettre la rhubarbe et le sucre dans une casserole. Faire cuire à feu doux et à couvert  pendant 20 mn en ajoutant un trait d'eau pour sassurer que le sucre ne colle pas au fond de la casserole. Mélanger de temps en temps.

Lorsque la rhubarbe est cuite la passer au mixeur jusqu'à arriver à une compote très homogène et un peu liquide (ajouter un peu d'eau si nécessaire). Remettre la compote dans la casserole. Ajouter l'agar agar et remettre à chauffer pendant 5 mn. Verser la préparation dans le siphon et réserver au frigo au moins 1h

Au moment de servir, émietter dans le fond des verrines 2 speculoos. Ajouter une cuillère de crème par verrine.
Introduire une cartouche de gaz dans le siphon. Secouer vivemenr puis dresser un dôme de mousse dans chaque verrine

Publié dans Cuisine de ch'nord

Partager cet article

Repost 0

Recette du nord pour fondus de fromage !

Publié le par La cuisine pour nos têtes blondes

Comme chacun le sait maintenant depuis le très célèbre bienvenue chez les ch'tis, le maroilles est un fromage du nord très corsé mais vraiment savoureux, et qui se prête particulièrement bien pour la réalisation de sauces. 

Mon mari, en bon fondu de fromage, est tombé litérallement amoureux de la sauce au maroilles pour accompagner les viandes. Sa recette préférée est sans conteste, celle du filet mignon de porc au maroilles. De mon côté, je l'aime beaucoup car elle est particulièrement simple à réaliser . Elle est inrattable...La recette parfaite pour découvrir  ou faire découvrir ce fromage !




Ingrédients

1 filet mignon de porc

125g de maroilles

10 cl de vin blanc

10 cl de crème fraiche épaisse


Faire dorer le filet mignon dans une sauteuse. Lorsqu'il est bien doré, ajouter le vin blanc, couvrir et laisser cuire 20 mn à feu doux.

Lorsque le filet est cuit, ajouter la crème et le maroilles coupé en petits morceaux (il faut laisser la croûte). Le maroilles va fondre doucement dans la crème.

Lorsque le maroilles est fondu, la sauce devient onctueuse...il n'y a plus qu'à servir et à se régaler !

 

Publié dans Cuisine de ch'nord

Partager cet article

Repost 0

galette des rois façon dunkerquoise

Publié le par La cuisine pour nos têtes blondes

Ce we, c’était l’épiphanie et bien sûr j’ai préparé une galette pour le dessert.
Mais pour moi, galette des rois ne riment pas avec pâte feuilletée et frangipane mais plutôt avec brioche et crème au beurre…Je voulais préparer une galette comme on la cuisine dans la région de Dunkerque et comme je la mangeais donc pendant mon enfance.
 
Me voilà donc partie sur le net à la recherche de LA recette. Je me suis arrêtée sur une recette trouvée sur Marmiton ICI
Je l'ai réalisé telle quelle en réduisant juste les quantités pour faire une petite galette pour 4 personnes. 

galette-des-rois-fa--on-dunkerquoise.jpg

C’était très bon…mais pas tout à fait conforme à ce que j’attendais : le gâteau ressemblait un peu trop à un gâteau de Savoie et pas assez à une brioche
 
Je lance donc un avis…si quelqu’un a LA recette de la galette des rois dunkerquoise qu’il n’hésite pas à me la laisser en commentaire !


 
 
 

Publié dans Cuisine de ch'nord

Partager cet article

Repost 0

Petits soufflés au maroilles pour le KKVK #22...

Publié le par La cuisine pour nos têtes blondes

Ca faisait bien longtemps que je n'avais par réalisé de soufflé mais l'hiver revenant et Marion nous en ayant "soufflé" ( -) ) l'idée en organisant le kkvk #22 autour du soufflé au fromage, je me suis remise à ce plat traditionnel ! 

J'ai choisi de le travailler avec des saveurs du nord...
Pour le fromage: du maroilles
Pour remplacer le lait dans la béchamel qui du coup n'en est plus une : de la bière

Résultat un joli soufflé, certes pas bien représenté sur la photo (mais qu'est-ce que c'est dur de photographier un soufflé !), riche en goût mais pas écoeurant, parfumé au maroilles juste comme il faut ! 



Ingrédients pour 4 petits soufflés

1 cuillère à soupe de beurre + 1 petit cuillère pour les moules
1 cuillère à soupe de farine
25cl de bière
2 oeufs
125g de maroilles 
1 pincée de bicarbonate
sel et poivre

Dans une casserole faire fondre le beurre. 
Ajouter la farine et mélanger.
Verser progressivement la bière pour obtenir la texture d'une sauce blanche. 
Faire fondre le maroilles en morceaux dans la sauce obtenue.
Ajouter une pincée de bicarbonate.
saler et poivrer

Hors du feu ajouter les 2 jaunes d'oeuf. 
Battre les blancs très fermement et les incorporez à la préparation.

Verser dans des petits moules à soufflé préalablement beurrés et laisser cuire pendant 20mn à 200°C. 

Il n'y a plus qu' à crier "A table" et croiser les doigts pour que les soufflés ne retombent pas entre temps ! 

Publié dans Cuisine de ch'nord

Partager cet article

Repost 0